Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 17:32

DROIT DE REPONSE : Suite à l’article du lundi 19 novembre 2012, traitant du cycle de conférences d’Arlon consacrées à l’Antiquité et rédigé par Mr Lequy, l’asbl Roma condamne vivement les propos mensongers publiés par Vers l’Avenir.

 

Dans cet article, le « journaliste » suit aveuglément des propos erronés avancés par Mr Jungen (président de l'asbl "Les Amis des musées d'Arlon"). Jamais Mr Lequy n’a pris contact avec l’équipe de l’asbl ROMA pour vérifier ses informations.


 

1. L’asbl Roma n’a pas décidé de quitter Arlon. Un programme de conférences avait déjà été établit pour la saison 2012-2013. Il nous a été communiqué que la province ne souhaitait plus mettre à notre disposition ses locaux (salle du musée archéologique) à des horaires auxquels nous pouvions être présents (en soirée). Mr Jungen était au courant de cette information puisqu’il l’a vivement critiquée dans un courriel privé. Sur la place publique, il change d’avis et préfère attaquer une association lointaine… Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous ayons à faire face au double langage de Mr Jungen.

 

2. L’asbl Roma ne se replie pas sur la région de Bruxelles. Elle dispose de nombreux partenaires en Belgique, en France (Metz, Nancy, Troyes) et au Luxembourg. A notre connaissance, Nancy et Troyes ne font pas encore partie de la région de Bruxelles-Capitale ou du Brabant wallon. Ces informations sont sur notre site web depuis 4 ans… Mr Jungen ne le consulte donc que quand ça l’arrange.

 

3. Les AMA n’ont JAMAIS participé à l’organisation des conférences ! Ils versaient seulement une somme qui couvrait la ristourne aux membres des AMA qui nous avait été imposée par leur président. Mr Jungen ne s’est jamais privé de critiquer l’organisation des conférences…De plus, il faut souligner la faible mobilisation des membres des AMA en ce qui concernait leur présence aux conférences…

 

4. L’Asbl Roma n’approuve pas la position tenue par Mr Jungen qui consiste à utiliser l’Histoire à des fins politiques. Il a usurpé le nom de l'asl Roma pour organiser une conférence destinée à prouver qu’Arlon devait s’appeler « Arlon la romaine ». Cette communication nous a causé énormément de torts car elle a été, en outre, en partie basée sur du plagiat. Roma réprouve totalement cette pratique et dénonce l’instrumentalisation de l’Histoire. Nous ne souhaitons travailler qu’avec des partenaires sérieux ! Nous privilégions les acteurs du monde culturel, tels que l’IAL (Institut archéologique du Luxembourg), et non les acteurs politiques.

 

5. Roma fut lassée par les nombreux courriels agressifs de Mr Jungen. Roma ne peut pas non plus se permettre d’attendre que Mr Jungen parviennent à convaincre ses membres de participer en nombre à nos activités. Chaque année, on allait voir plus de 100 personnes… avait-il affirmé. Ce chiffre fut souvent divisé par 5 ou même par 10 et en tout cas, à chaque fois très loin d'être atteint.

 

6. Dès sa fondation, l’asbl Roma ne s’est pas contentée d’étudier le monde romain (première page du site web). Mr Jungen devrait sortir d’Arlon de temps en temps. Il découvrirait ainsi que l’on ne fait pas que des conférences sur l’Antiquité romaine dans des villes qui ont un passé romain. Une asbl du XXIe siècle ne se gère pas avec un atlas historique du Ier siècle de notre ère… Doit-on aller à Bagdad pour faire une conférence sur la Mésopotamie et à Athènes pour présenter une communication consacrée à l’hellénisme ? Il n’y a pas que le public vivant dans une ville disposant d’un patrimoine archéologique, qui a le droit de recevoir un cycle de conférences consacré à l’histoire antique. Enfin, en sortant d’Arlon, il pourrait découvrir la plus ancienne cité de Belgique : Tongres. Il est intéressant de noter qu’il a refusé de s’associer à Roma lorsque nous avons organisé la visite du musée gallo-romain de cette cité limbourgeoise. Il aurait ainsi pu découvrir notre manière de travailler en équipe avec nos partenaires et il aurait pu voir une activité rentable, dépourvue de toute implication politique…

 

7. Si Mr Jungen n’était pas aussi versatile et inconstant, Roma aurait très probablement pu trouver une solution pour demeurer à Arlon. Il est étonnant de constater que les AMA furent le seul partenaire de Roma qui posa de nombreux problèmes. Quand on veut être un acteur du monde culturel, il faut en effet avoir un minimum de compétences, un minimum d’esprit d’ouverture et un minimum de volonté de travailler en équipe avec d’autres partenaires. Il ne suffit pas de claironner qu’on est organisateur quand on ne fait rien, de parader à nos activités et d’envoyer un courrier par an pour devenir un bon gestionnaire d’une asbl culturelle.

 

8. Enfin, le but de Roma est de sortir l’histoire et l’archéologie du monde austère de l’université pour les mettre à la disposition de tous. Nous présentons des communications vivantes, bien préparées, réalisées à 100 % par le conférencier et qui répondent à une réelle attente d’un public cultivé. Trouver des conférenciers répondant à ces critères nécessite une veille permanente au sein des institutions universitaires, afin de varier les approches et les thèmes abordés, tout en assurant toujours un haut degré de qualité.

 

 

L’équipe de l’asbl Roma

Sébastien Polet et Carine Mahy

 

Tamines, le 21 novembre 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by asbl ROMA - dans Conférences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de asbl ROMA
  • Le blog de asbl ROMA
  • : ROMA est une association créée en mars 2008, qui a pour objectif la connaissance, la promotion et la transmission de l’antiquité. http://www.roma-asbl.be/
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue sur le blog officiel de l'asbl ROMA, association d'études antiques, grâce auquel nous vous tiendrons régulièrement informés des activités que ROMA organise, c'est-à-dire des conférences, des cours, des visites guidées d'expositions, de musées et sites archéologiques, et la publication de notre revue, Volumen. Nous vous feront aussi part des activités de nos partenaires, de quelques expositions consacrées à l'Antiquité, etc.

 

Pour connaitre toutes nos activités et services, notre équipe, et bien plus encore, rendez-vous sur notre site www.roma-asbl.be

Rechercher

Qui sommes-nous?

L'équipe de ROMA se compose de jeunes chercheurs aux formations et spécialisations complémentaires pour vous proposer des activités et des thèmes variés :

 

Gaëlle De Cupere (archéologue)

 

Carine Mahy (archéologue, historienne)

 

Perinne Pilette (orientaliste)

 

Sébastien Polet (historien, orientaliste)

 

Margherita Romengo (littéraire)

 

Clélia Van Lerberghe (Philosophe)

 

 

Archives